Le CODE D®

Pour naviguer au grand portant : rien ne vaut un spi.
Pour accélérer au bon plein et au largue : rien ne vaut un genaker.

Partant de cette évidence, le Code D est dessiné avec un guindant de genaker et une chute de spi asymétrique, et ça marche. Il cumule ainsi les avantages de ces deux voiles : la facilité d’utilisation du genaker et la puissance du spi asymétrique.

Cliquez pour agrandir l’image ci dessus.

Salué par la presse nautique (voir section Articles et docs) et ses utilisateurs (voir section témoignages), le Code D s’impose comme la voile de croisière idéale au portant.

Gamme d’utilisation

Sa polaire est large : le Code D peut lofer jusqu’à 60° du vent et abatre jusqu’à 140°. Une fois tangonné, le Code D descend jusqu’à 180° du vent. Il possède par conscéquent une plage d’utilisation des plus larges qui existent.

Le confort par la stabilité

Son guindant droit parcouru par une ralingue en kevlar confère au Code-D une stabilité largement supérieure à celle d’un spi. Même lors de gros écarts de route, il ne dévente pas, permettant son utilisation sous pilote automatique sans plus de surveillance qu’un génois.

La sécurité

Si le vent monte, ou s’il est nécessaire d’affaler le Code-D en urgence, rien de plus simple : en quelques secondes, il est enroulé.
Un spi envoyé en moins de deux minutes et enroulé en quelque secondes ? Si vous n’y croyez pas encore, rendez vous sur la page des témoignages ou des vidéos.