Foire Aux Questions

Toggle view

Le Code D a t-il un comportement différent du Spi Asy ?

OUI, c’est même au delà de sa facilité de manœuvre sa 1ère qualité. Le guindant du Code D étant tenu par sa draille anti-torsion il dévente lentement et se remet en forme lentement sans à-coups comme pourrait le faire un Spi Asy. Son comportement sous voile permet les zig zag d’un barreur débutant ou d’un pilote automatique.

Faut-il une drisse mouflée ?

Non ! Tout d’abord parce que la tension dans la draille de Code D ne doit pas forcément être très importante. Ensuite parce que les drisses mouflées ont tendance à se croiser et à devenir très dures à l’envoi comme à l’affalée.

Installation sur gréement en tête ?

Idéalement il faudrait que la drisse du Code D soit bien au dessus, environ 30 centimètres, de l’étais pour dégager. Si ce n’est pas le cas, il faut prévoir de raccourcir le guindant du Code D d’une cinquantaine de centimètres pour que les émerillons de génois et de Code D ne se touchent pas.

Quel est le surcoût par rapport à une solution Spi asy/Chaussette ?

Le prix de la voile est assez proche, en revanche l’emmagasineur coûte plus cher qu’une chaussette. La solution Code D coûte quelques centaines d’euros de plus qu’une solution Spi asy/Chaussette.

Puis-je vraiment l’utiliser seul(e) à bord ?

Oui, bien sur. La manœuvre est facile. Attention à ne pas oublier toutes les consignes de sécurité quant à la pratique en solitaire !

Comment faire un empannage ?

La meilleure solution consiste à enrouler le Code D avant l’empannage, à passer la Grand Voile, si on a une seule écoute à passer l’écoute sur l’autre bord et à la re-dérouler lorsque l’on aura pris le nouveau cap.

Peut-on laisser la voile à poste ?

Non ! D’une part parce que le tissu va s’abîmer au soleil. D’autre part parce qu’au delà de 10 neuds de vent apparent la voile risque de se dérouler dans le haut et de s’abîmer. Il faut donc la rentrer quand elle n’est pas utilisée. Surtout si l’on fait du prés.

Combien de couleurs pour mon Code D ?

Les dispositions standards proposent 3 couleurs mais il est possible de changer de couleur à chaque laize. Cela entraîne un coût supplémentaire de 5%.

Quelles sont ses limites d’utilisation ?

Celles du bon sens !

Le Code D est une voile de croisière qu’il faudra utiliser jusqu’à 18/20 nœuds réels.

Les plus aguerris le porteront jusqu’à 23/25 nœuds réels.

Quelle est la différence avec un Code 0 ?

C’est le même principe d’utilisation mais le Code D est plus grand grâce à la surface de son rond de chute. Le Code D est généralement bien meilleur, aux allures plus abattues.